giovedì 12 giugno 2014

Pompéi: la trilogie grecque d'Eschyle au Grand Théâtre en juin

Grand Théâtre de Pompéi
C'est une joie de pouvoir parler du célèbre site archéologique de façon positive et cela

grâce à l'adminstration communale de Pompéi et à l'INDA, Istituto Nazionale del Dramma Antico, qui s'occupe depuis cent ans exactement de promouvoir les drames antiques. L'institut a été choisi pour célébrer la réouverture du théâtre, le 28 et 29 juin 2014 avec la mise en scène de l'Orestie. Pour Alessandro Giacchetti, commissario straordinario de la Fondation, il s'agit grâce à cette opportunité de pouvoir transmettre un message d'espoir à travers l'art et la culture. Une ouverture, celle du Grand Théâtre, qui rend heureuse l'humanité entière trop habituée récemment à tenir un compte amère entre les pierres qui tombent des murs de la ville antique et les sommes d'argent versées pour la manutention du site, volatilisées comme par magie. L'Orestie est un choix merveilleux, la célébration d'une rennaissance, d'une victoire; celle de la culture et de la connaissance sur l'égoisme. De plus, les trois tragédies représentées fin du mois de juin 2014 - déjà objet d'un grand succès à Syracuse au Teatro Greco di Siracusa au mois de mai 2014 - ont déjà remporté plusieurs victoires. La première, durant les Grandes Dionysies d'Athènes en 458 a.c. et la seconde, la plus importante, parce qu'il s'agit de la seule trilogie qui soit arrivé à la postérité. Voyageurs intrépides, venez nombreux à Pompéi le 28 et 29 juin 2014 pour ne pas perdre un spectacle sans égal.