lunedì 31 marzo 2014

1861: Charles Garnier raconte le siège de Gaeta

Une merveilleuse surprise celle présentée par la maison d'Edition d'Amico mercredi 26 mars dans le cadre des activités de Vivi l'Arte Gaeta 2014. L'assedio di Gaeta, traduit en dialcete napolitain par Charles Garnier et publié sur le journal Lu Trovatore entre 1867 et 1868, a trouvé sa place dans une récente publication de D'Amico Edition. Charles Garnier, qui avait écrit son  Journal du siége de Gaete, avait rédigé l'oeuvre en français avant de le traduire en napolitain. Il s'agit d'une oeuvre importante, comme le signale Vincenzo D'Amico, rédacteur en chef de la maison d'édition du meme nom, qui a le but de rendre une version plus objective des faits avenus à Gaeta avant l'unité d'Italie, sans pour autant utiliser l'Histoire comme moyen de propagande. Le volume reprend tous les épisodes publiés sur Lu Trovatore et est agrémenté d'images de documents originaux. On apprécie l'oeuvre tout d'abord d'un point de vue philologique, pour la recherche des informations et des textes autentiques; mais aussi d'un point de vue linguistique parce qu'on aperçoit un fragment de ce qu'était le dialecte napolitain peu après l'unité d'Italie (1861). On lit cette oeuvre aussi parce que, d'un point de vue historique, c'est intéressant de lire une version des faits qui puisse mettre fin aux faux mythes invintés au cours des années. L'ambition est également celle de mettre à disposition de tous du matériel inédit. En effet, Vicenzo d'Amico, dans un entretien réservé à notre Gazzetta, révèle que les textes encore inédits qui regarde l'histoire de toute la nation, à l'état meme de manuscrits parfois, sont encore nombreux. Il serait opportun de les publier pour en permettre une plus ample diffusion. Gaeta, qui a été la dernière ville du Règne des Deux Siciles à céder à la pression des Savoies et à vu la première se hisser le drapeau vert-blanc-rouge, accueille avec joie et émotion, une oeuvre qui raconte ce que les enceintes du chateau, les murs et les portes de la ville murmurent, un peu étouffés par les rythmes de vie des années 2000.

giovedì 27 marzo 2014

Les mystères de la Chapelle Sixtine à Gaeta

Vous ne vous etes jamais demandé qui a peint le plafond de la Chapelle Sixtine? Peut-etre le savez-vous déjà ... oui, c'est bien cela Michelangelo Buonarroti ... mais savez-vous que le doigt d'Adam dans le Jugement Universel a été repeint plus tard par un tel Carnevali? Et la fameuse Chapelle Sixtine, savez - vous qu'elle n'a pas été construite comme l'aurait été n'importe quelle église, selon des plans précis... mais elle a trouvé sa place dans un édifice antique, déjà présent sur les lieux qui, a jugé par la hauteur des plafonds, devait etre une étable. A Gaeta, le 22 mars, dans le cadre des activités de Vivi l'Arte Gaeta, le célèbre présentateur de la télévision italienne Alberto Angela, déjà très apprécié pour les nombreuses émissions culturelles, a presésenté son dernier volume, Viaggio nella Cappella Sistina (Voyage dans la Chapelle Sixtine). L'église de la SS. Annunziata de Gaeta était comblée, au point que les organisateurs de l'événement ont du placer un grand écran sur le parvis de l'église pour permettere à tous les présents de suivre la . L'édition, malgré le fait qu'elle ne soit pas encore traduite ne français, compte bon nombre d'illustrations qui la rendent pafaitement intelligible. Vivement conseillé.

Alberto Angela per Vivi l'Arte Gaeta

Sabato 22 marzo è iniziata la settimana Vivi l'Arte Gaeta, settimana della cultura, con la lectio magistralis di Alberto Angela. Il noto presentatore televisivo ha illuminato il Santuario della SS Annunziata con la presentazione del suo nuovo volume dedicato ai misteri della Cappella Sistina. Alberto Angela ha dilettato il vasto pubblico presente nella storica chiesa gaetana - e sul piazzale antistante il santuario, davanti a uno schermo gigante - con rivelazioni sulla realizzazione degli affreschi di Michelangelo e i rapporti dello stesso con l'arte della pittura. Sapevate che il dito di Adamo del Giudizio Universale non è stato dipinto da Michelangelo? Conoscete un certo Carnevali, noto pittore del Cinquecento? E i Papi, quali erano i loro rapporti con Buonarroti? Avete mai pensato di dipingere per più di quattro anni il soffitto di casa vostra? Spero proprio di no, anzi, vi consigliamo di restare sul divano di casa e di viaggiare nel tempo con Viaggio nella Cappella Sistina.

giovedì 20 marzo 2014

Poésies et viandantes, une fin d'après-midi tout en vers dans l'Eglise Adventiste de Gaeta

C'est sous le regard bienveillant du Pasteur Davide et de sa jeune épouse Sara que s'est déroulé dimanche 16 mars le troisième rendez-vous avec la poésie. C'était le thème de la femme cette fois-ci à l'honneur. Trois poétesse du Golfe de Gaeta se sont présentées au  grand public de l'église et ont lu quelques poésies. Le programme des rendez-vous avec la poésie proposé par l'asbl Decomporre, dont la présidente, Sandra Cervone était elle meme présente dimanche dernier, compte encore trois autres moments à partager sur d'autres thèmes. Le prochain 12 avril, il y aura une rencontre entre un théologue et d'autres représentants des différentes sphères spirituelles pour discuter du role de la poésie dans les textes sacrés. Rendez-vous auxquels ne pas manquer, surtout si l'on considère que les lectures sont agrémentées par des danses et des musiques toujours nouvelles qui émerveillent et rendent l'atmosphère magique. L'Eglise Adventiste de Gaeta grace à ce nouveau programme se qualifie dans les premières positions des lieux de culture du Golfe.

Vivi l'arte Gaeta, 2ème édition: message d'encouragement à la conférence de presse de lundi

Maison Communale de Gaeta
Un défi celui du bourgmestre de Gaeta Cosmo Mitrano, comme démontrent ses dernières déclarations durant la conférence de presse pour Vivi l'Arte Gaeta. Cosmo Mitrano insiste sur l'importance des initiatives culturelles comme la semaine Vivi l'Arte Gaeta, durant laquelle tous les monuments et les musées resteront portes grandes ouvertes pour les écoles et pour tous les curieux. Selon le bourgmestre, la crise économique qui s'abbat en ce moment un peu partout mais déchire encore plus l'Italie sur la question Nord et Sud, ne peut trouver qu'une solution à travers la culture. Pour le premier citoyen de Gaeta, sans la culture, il n'est pas possible d'élaborer de nouvelles idées et ni meme de comprendre la réalité qui nous entoure. Ceci dit, en commun accord avec l'Echevin à la Culutre et à la Jeunesse, madame Sabina Mitrano, pour réaliser la semaine de la culture à Gaeta, il a été décidé d'unir les forces: la diocèse donne l'accès à tous ses monuments, grace à la sensibilité de l'archeveque Mons. Fabio Bernardo d'Onorio, l'administration communale finance la pubblicité et les activités des associations qui ont présenter un projet à réaliser dans le cadre de la manifestation et l'école supérieure de Tourisme charge ses élèves de l'acceuil et de la divulgation d'informations utiles.C'est un village entier qui bouge, chacun apporte ce qu'il a de mieux pour rendre enfin sa dignité à la ville qui a vu mourrir Cajette, qui a vu l'Italie s'unir pleine d'un espoir aujourd'hui presque trop déçu. Pour toutes informations, on peut se rendre sur le site de la Commune de Gaeta, ou bien prendre contacte avec la Pro-loco ou encore avec l'Asbl  Sassolini della Fenice, qui travaille pour la promotion de la culture belge francophonne en Italie et dont tous les membres parlent français.

giovedì 6 marzo 2014

Murder party al Museo? Benvenuto commissario Maigret!

Murder Party al Museo Diocesano: la data da non perdere è il 25 marzo, ore 16.00! L'associazione I Sassolini della Fenice è lieta di accogliervi durante Vivi l'Arte Gaeta, per un pomeriggio di divertimento! Amatori di Cluedo e role-playing di vario genere, questa volta è con Maigret che partirete a caccia di indizzi per smascherare un troppo attento ladro di gioielli. A spasso per le sale del Museo Diocesano di Gaeta, tra storia e cultura, potrete scoprire uno dei romanzi del giallista belga. Lo scopo di tale iniziativa, inserita nel quadro delle attività della settimana alla cultura di Gaeta, è ovviamente di divertire ma anche di  imparare a conoscere la propria cultura attraverso l'intercultura. A volte è proprio grazie ai viaggi, all'apertura verso l'altro che si riesce a comprendere meglio ciò che ci caratterizza  e fa parte di noi. La settimana della cultura debuterà sabato 22 marzo con appuntamenti imperdibili come l'incontro con Alberto Angela che sarà presente in città per tenere una conferenza sulle meraviglie della Cappella Sistina. Proseguirà con l'apertura gratuita di tutti i monumenti che testimoniano il rigoglioso passato della nostra città. Apertura gratui ta anche del museo dove i membri dell'associazione I Sassolini della Fenice vi aspettano su prenotazione al 380 79 75 325 - info@isassolinidellafenice.com e non mancate di seguirci anche su Fb sulla pagina dedicata alla Nuova Gazzetta di Gaeta!

lunedì 3 marzo 2014

Rdv le 25 mars 2014 au Museo Diocesano de Gaeta avec Maigret!

C'est enfin fixé: on vous attend nombreux le 25 mars 2014 pour le rendez-vous au musée de Gaeta avec Maigret! On vous propose un sensationnel murder party dans les salles du musée de place Cardinal de Vio, à la recherche de bijoux volés par un voleur assez ...  paresseux! Les membres de l'asbl I Sassolini della Fenice (Les Cailloux du Phoenix) seront ravis de vous accueillir à 16.00 dans l'ample salle d'entrée du musée pour vous illustrer les règles du jeu et vous conduire dans les longs couloirs de l'antique édifice entre témoignages et indices. Pour les participants, l'initiative est gratuite et nécessite une réservation (au +39 380 79 75 325 ou par e-mail info@isassolinidellafenice.com) puisqu'il n'y a que 12 places pour le premier rendez-vous du 25 mars. D'autres après-midi avec Maigret seront organisés selon la demande pendant le reste de la semaine de Vivi l'Arte Gaeta qui débutera le 22 mars avec Alberto Angela, entre autre, qui présentera son dernier ouvrage sur les merveilles de la Chapelle Sixtine de Rome.  
Le murder party a comme but celui de vous faire prendre part au roman comme si vous le viviez vraiment et  de vous permettre de vous amusez tout en exploitant vos capacités de detective. "Giallo al Museo", titre du murder party du 25 mars prochain, est un premier rendez-vous avec Maigret, mais surtout avec Simenon, dans l'attente d'autres activités de l'asbl I Sassolini della Fenice pour célébrer l'auteur liégeois.